Obligations

Obligations

Un produit à taux fixe dans votre portefeuille

Ajoutez des coupons à votre portefeuille

Une entreprise ou un pays qui souhaite lever des fonds peut contracter un emprunt auprès du grand public. Un tel emprunt est appelé obligation. En y souscrivant, vous ne devenez pas copropriétaire de l’entreprise comme dans le cas des actions, mais vous lui accordez un prêt pour une durée déterminée. En échange, vous recevez une rémunération appelée coupon.

Caractéristiques des obligations

Diversification

Ajoutez la belle sécurité des coupons à votre portefeuille.

Intérêts

Une rémunération une ou plusieurs fois par an.

Durée longue ou courte

Investissez un montant pour quelques mois ou quelques années.

La qualité de l’entreprise ou du pays dans lequel vous investissez peut être vérifiée par le biais de son rating (ou notation). Un rating AAA ou Triple A révèle les obligations les plus sûres. Mais pour les obligations également, le risque et le rendement vont de pair. Autrement dit : les obligations peu risquées offrent un rendement ou intérêt plus faible.

Le montant total d’une obligation est appelé “principal”. Ce montant est divisé en coupures, de manière à faciliter la négociation. En échange de son achat, l’investisseur reçoit un taux fixe sous forme de coupons. Cet intérêt peut être distribué une ou plusieurs fois par an. La plupart des obligations ne sont pas perpétuelles mais ont une durée qui varie entre quelques mois et plusieurs dizaines d’années.

Les obligations ne sont pas non plus dénuées de risques. Pour plus d’informations sur ces risques, cliquez ici.

Pourquoi investir en obligations chez Bolero ?

Souscrivez aux émissions obligataires

Chez Bolero, vous pouvez souscrire à toutes les obligations émises par des entreprises belges.

Des tarifs serrés et un règlement gratuit des coupons

Seulement 25 € de frais de courtage par tranche de 10 000 € et aucun frais supplémentaire pour le règlement des coupons.

Le meilleur service pour les obligations en devises étrangères

Investissez dans des obligations en devises étrangères et demandez aussi à régler les coupons ou à verser le capital dans la devise d’origine.

Questions & Réponses

1. Qu'est-ce que les obligations?

Une entreprise qui a besoin de capital peut décider d'émettre des actions ou d'emprunter à un large public. Cet emprunt est aussi appelé obligation. Les États peuvent eux aussi émettre de telles obligations, pensons par exemple aux bons d'État belges.  

Voici quelques caractéristiques des obligations:

Coupure ou valeur nominale: une obligation est généralement émise pour un montant important, soit le principal. Ce principal est réparti en plusieurs coupures, de sorte que l'obligation soit plus liquide et plus facile à négocier, p. ex. pour 1 000 €. Cette coupure correspond aussi à la valeur nominale.  

Coupon: en échange du montant prêté, l'acheteur d'une obligation reçoit un taux d'intérêt fixe. Ce coupon d'intérêts peut être perçu une fois ou plusieurs fois par an.  

Durée: la plupart des obligations ont aussi une durée déterminée, qui peut varier de quelques années à plusieurs dizaines d'années. À la date d'échéance, la valeur nominale est remboursée. Il existe également des obligations perpétuelles : dans ce cas, vous ne recevez que des coupons d'intérêts et le principal n'est pas remboursé (sauf si l'émetteur en décide autrement).  

Notation et obligation de premier ordre: en investissant dans des obligations, vous êtes sûr de récupérer le capital investi à la date d'échéance, à condition que l'entreprise soit solvable. Afin d'avoir une indication quant à cette solvabilité, les bureaux de notation tels que Moody's et Standard & Poors attribuent une notation à l'émetteur. Plus la notation est haute et plus l'entreprise est solvable, plus le risque que l'émetteur ne puisse remplir ses obligations est bas. Les obligations les plus sûres atteignent un score AAA ou triple A. Le risque et le rendement vont bien sûr de pair. En d'autres mots, ces obligations moins risquées ne rapportent bien souvent qu'un coupon d'intérêts plus bas. Tenez compte du fait que les notations des obligations peuvent changer en fonction des conditions de marché.

2. Qu'est-ce que le taux de rendement actuariel d'une obligation?

Le taux de rendement actuariel indique le rendement effectif d'une obligation et tient compte de plus de facteurs que le coupon d'intérêts. Ce taux de rendement est également déterminé par le prix de l'obligation, l'échéance résiduelle, etc.

Le taux de rendement actuariel évolue de façon inversement proportionnelle au prix de l'obligation. Si le prix de l'obligation équivaut à 100 %, le taux de rendement actuariel correspondra au coupon d'intérêts.  

La formule mathématique habituelle est très complexe, mais il existe une autre formule permettant de calculer approximativement le taux de rendement actuariel.  

  1. Calculez d'abord le rendement du coupon : coupon d'intérêts / prix de l'obligation x 100  ensuite,
  2. En cas de perte de cours : rendement du coupon - (différence / échéance résiduelle)  
  3. En cas de plus-value sur le cours : rendement du coupon + (différence / échéance résiduelle).  

Prenons un exemple à titre d'illustration.  

Perte de cours:

Admettons que vous achetez, en 2012, sur le marché secondaire, une obligation avec un coupon d'intérêts de 5,30 % et à un cours de 101,55 % L'obligation a été émise en 2010 et court jusqu'en 2017. L'échéance résiduelle est donc encore de 5 ans. Vous voulez savoir quel rendement cette obligation vous rapportera vraiment. Il vous faut donc calculer le taux de rendement actuariel.  

Dans ce cas, le rendement du coupon équivaut à 5,30/101,55 * 100 = 5,22 %.  

Mais, vu que vous avez acheté l'obligation à un cours supérieur à 100 % (soit 101,55 %), vous essuyez une légère perte sur le cours (vous avez en effet payé 1 011,55 € pour l'obligation et vous recevez 1 000 € à l'échéance). La différence de cours s'élève donc à 1,55 (différence entre 101,55% et 100%).  

Le taux de rendement actuariel ou rendement effectif de cette obligation s'élève à 5,22 - (1,55/5) = 4,91 %.  

Plus-value sur le cours:

Admettons que vous ayez acheté l'obligation à 98,65 %.  

Le rendement de coupon équivaut à 5,37 % ou (5,30 / 98,65 * 100).  

Vous bénéficiez donc d'une plus-value sur le cours : vous avez en effet acheté l'obligation à un cours inférieur à 100 %: vous n'avez payé que 986,5 € et recevez 1 000 € à l'échéance. Le bénéfice de cours est donc de 1,35 %.  

Le taux de rendement actuariel s'élève donc à 5,37 + (1,35/5) : 5,64 %.

3. Qu'est-ce qui détermine le cours des obligations?

Tout comme pour les actions, vous pouvez négocier des obligations en bourse. C'est donc la loi de l'offre et de la demande qui détermine le cours des obligations.  

Les cours sont toujours cotés en pour cent. Si vous conservez votre obligation jusqu'à la date d'échéance, elle vous est alors remboursée à 100 % de la valeur nominale des coupures.  

Le cours d'une obligation dépend du taux du marché et évolue toujours dans la direction opposée à celui-ci. Une obligation avec un coupon d'intérêts de 5 % sera toujours plus intéressante pour les investisseurs si le taux du marché atteint à ce moment 2 %, car ils seront alors aussi prêts à payer un prix ou un cours plus élevé pour cette obligation.  

Si le taux du marché augmente, le cours de l'obligation diminue. Si le taux du marché diminue, le cours de l'obligation augmente, car le coupon d'intérêts de l'obligation sera dans ce cas plus attrayant que le taux du marché.  

Prenons un exemple à titre d'illustration : si une obligation est cotée à un cours de 99 %, cela signifie que les investisseurs veulent momentanément payer 1 % de moins que la valeur nominale. En cas d'obligation d'une valeur nominale de 1 000 €, la valeur du marché atteint à ce moment 990 €. Si le taux du marché baisse, le cours de l'obligation augmente, atteignant p. ex. 101 %, et la valeur du marché s'élève alors à 1 010 €. Pour les investisseurs, cette obligation est alors intéressante, car le coupon d'intérêts sera plus élevé que le taux du marché.

4. Puis-je négocier des CoCos?

La FSMA estiment que les CoCos ne sont pas des produits appropriés à l'investisseur particulier. C'est pourquoi Bolero ne vous permet pas de les négocier. Les CoCos sont des instruments de dette convertibles conditionnels émis par des institutions financières, c'est-à-dire des obligations hybrides à durée indéterminée qui peuvent être converties en actions s'il se produit un événement déclencheur, par exemple si les fonds propres d'une institution financière passent en-dessous d'un certain seuil. 

D'autres types d'obligations convertibles par contre, sont parfaitement négociables sur Bolero. 

Vous pouvez consulter ici la communication de la FSMA concernant les CoCos ci-dessous.